Expositions > Expositions temporaires > Journées du Patrimoine

19e JOURNEES NATIONALES DU PATRIMOINE

SAMEDI 21 & DIMANCHE 22 SEPTEMBRE 2002

PATRIMOINE ET TERRITOIRES

Le thème « Patrimoine et Territoires » retenu pour ces Journées du Patrimoine qui se dérouleront les samedi 21 et dimanche 22 septembre trouvera un écho plus large encore, la France faisant partie des 47 pays signataires de la convention culturelle européenne du Conseil de l'Europe dont les 12e Journées Européennes du Patrimoine se tiendront pendant le mois de septembre 2002, sur un sujet fédérateur « L'Europe, un patrimoine commun » et des thématiques spécifiques à chaque pays.

LE MUSEUM d'HISTOIRE NATURELLE
un patrimoine fruit d'un environnement et d'une activité humaine
Au moment de l'accueil de nouveaux territoires et de la prise en compte des patrimoines identitaires et spécifiques des pays de l'Europe, plus que jamais l'histoire naturelle - lien entre l'environnement et les activités humaines - doit se concevoir sans frontières.
Le muséum, dans cet esprit, s'inscrit dans une série d'actions de préservation des territoires paysagers méditerranéens (projet MEDOCC et projet PLINIO), identifiant et collectant les savoir faire et les ressources associées, en France, en Italie et en Espagne. Le Muséum occupe ainsi une place dans les processus de recomposition des identités, de la conservation des mémoires partagées, voire de l'intégration de « nouveaux arrivants », comme le souligne le ministère de la culture.

LE MUSEUM PARTENAIRE ACTIF
Les programmes des projets M.E.D.O.C.C. et PLINIO, dont les objectifs sont aussi scientifiques et économiques ont commencé à voir le jour avec l'exposition produite en juin 2002, par le Muséum d’Histoire Naturelle, Le Jardin Botanique de la Ville de Nice et les Services de l'Environnement, parcs et jardins, de la commune italienne de Sanremo.

« LA CHINE CÖTE JARDIN » exposition présentée simultanément à Nice (dans les jardins du Musée des Beaux-Arts) et à Sanremo (dans le parc de la villa Ormond) s'est inscrite à plusieurs niveaux dans une dynamique culturelle et économique, dont le véritable but est la connaissance d'un « patrimoine paysager commun transplanté », composé de plantes venues de Chine, acclimatées par l'homme.

LE MUSEUM ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE
Le Jardin botanique et le Muséum de Nice ont entrepris de créer un véritable « silo » à graines (carpothèque) constitué de plusieurs dizaines de milliers de graines de plantes sauvages, mais aussi de graines de plantes cultivées (espèces potagère, horticole, arboricole) provenant des espaces verts, parcs et jardins de la Ville de Nice, du département des Alpes-Maritimes et d'autres pays du pourtour méditerranéen.
Un système d'échange de spécimens avec d'autres structures internationales tels les Jardins Botaniques du monde entier et autres Conservatoires de semences permet un enrichissement considérable de ce fonds véritable « collection vivante » pour les générations futures.
Renseignements complémentaires :

MUSEUM D'HISTOIRE NATURELLE DE NICE
60, bis boulevard Risso 06300 NICE - T. 04 97 13 46 80 - F. 04 97 13 46 85