Expositions > Expositions temporaires > Trésors de Nacre

Trésors de nacre
Exposition du 15 octobre au 26 novembre 2006
Parc Phoenix

le Muséum d’histoire naturelle de Nice expose ses « Trésors de nacre »

Outils, bijoux, parures, ou monnaie, les coquillages sont présents dans toutes les civilisations à tous les âges, pour leur beauté mais aussi pour leurs vertus symboliques, voire religieuses, et réelles.

Les coquillages présentés par le Muséum d’histoire naturelle de Nice appartiennent à la collection Chavane, du nom de sa donatrice Madame Monique Chavane. Cette spécialiste en malacologie (science des mollusques) a récolté tout au long du XXe siècle plus de 10 000 pièces provenant essentiellement de l’océan Indien.

Ces coquillages, souvent d’une très grande beauté, témoignent de l’infinie créativité de la nature qui construit à partir d’éléments simples d’innombrables formes et couleurs : nacre, torsades, spirales, une seule coquille ou deux valves …, et toujours une incroyable richesse de motifs et de couleurs.

Outre leur beauté, ces spécimens ont une grande valeur scientifique. La collection, parfaitement documentée, constitue en effet un fonds de référence pour les chercheurs. Cette donation vient enrichir le fonds de malacologie du Muséum déjà riche de plusieurs dizaines de milliers de pièces qui constitue un patrimoine, témoin des évolutions de la biodiversité et des menaces qui pèsent sur elle.

Car des espèces sont menacées de disparition, c’est le cas de 17 coquillages méditerranéens , victimes essentiellement des curieux et des collectionneurs qui pendant des décennies ont accumulé ces beaux « objets ». Certains aujourd’hui encore pillent les réserves naturelles à la recherche de la pièce rare, oubliant que les mollusques sont des animaux indispensables au bon équilibre du milieu marin.

Attention, les 17 coquillages méditerranéens protégés par la Convention de Berne ne peuvent être ni ramassés, ni transportés, ni conservés. En outre, d’autres coquillages dans le monde sont protégés par la Convention de Washington et leur commerce international est interdit. Veillez lors de vos voyages à ne pas vous mettre en infraction ! Renseignez-vous auprès des douanes !

L’exposition est complétée par une galerie de photographies de coquillages réalisées par Maurice Verna qui soulignent avec talent l’incomparable génie bâtisseur des mollusques. Maurice Verna, photographe et épistémologiste, est attaché scientifique au Muséum depuis 1997. Ecorces d’arbres, oiseaux, fleurs, papillons, flore et faune marine... Il saisit la nature au plus près dans toute sa poésie.

PARC PHOENIX
405, Promenade des Anglais
Tel : 04 92 29 77 00